Marlon James se lance dans la Fantasy | Eponine & Azelma

News

Marlon James se lance dans la Fantasy

Le gagnant du Man Booker Prize 2015, entreprend une grande aventure : l’écriture d’une saga fantastique à la manière de J.R.R Tolkien et de son Seigneur des Anneaux.

Marlon James, premier Jamaicain à avoir remporté le prix Booker a dès lors acquis une notoriété soudaine, mais solide. Ne voulant pas surfer sur la vague du succès du primé A Brief History Of Seven Killings, en écrivant une suite sans intérêt, il a souhaité revenir à sa première passion de lecteur : l’ « heroic fantasy« .

Marlon James - Winner of The 2015 Man Booker Prize for 'A Brief History of Seven Killings (Photo by Eamonn M. McCormack/Getty Images)

Marlon James – Winner of The 2015 Man Booker Prize for ‘A Brief History of Seven Killings (Photo by Eamonn M. McCormack/Getty Images)

Il s’est confié notamment à Entertainment Weekly.

Ayant constaté l’omniprésence des personnes de couleur blanche dans les adaptations cinématographiques liées à ce genre, l’écrivain envisage une grande aventure prenant racine dans les légendes et la mythologie africaines, thème qui n’a jamais été exploré auparavant.

Les livres composant cette saga intitulée The Dark Star Trilogy, devraient être au nombre de trois, et les titres ont déjà été annoncés par la maison d’édition Riverhead Books : « Black Leopard, Red Wolf, » « Moon Witch, Night Devil » et « The Boy and the Dark Star. » Le premier tome devrait paraître fin 2018. L’histoire devrait être la suivante : un marchand d’esclaves engage une bande de mercenaires pour récupérer un enfant qui a disparu, probablement suite à un enlèvement. Après 9 ans de recherche l’enfant est retrouvé mort, et 5 des 8 mercenaires n’ont pas survécu à la chasse. Les 3 survivants vont alors raconter leur version du périple chacun leur tour.

Marlon James avait commencé la rédaction en 2014 avant même la remise du manuscrit de A Brief History Of Seven Killings à son éditeur.

Il reste donc fidèle à ses premières envies et surtout il aimerait être lu par un public plus large que celui de la littérature générale, notamment les ados. On espère pour lui qu’il va y trouver son compte, et qu’il va parvenir à boucler ce projet mais il faudra patienter encore presque 2 ans pour espérer lire la 1ère ligne !

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply