"March"(J.Lewis), best-seller aux USA | Eponine & Azelma

trilogie de John Lewis : March
News

« March », par l’élu démocrate John Lewis, en tête des ventes aux U.S.A grâce à Donald Trump

Comment le roman graphique March dont le premier tome est paru en 2013, s’est-il retrouvé en tête des ventes ce week-end sur Amazon.com ? Tout simplement, à la suite d’une passe d’armes entre son auteur et Donald Trump

 

Lewis – Trump : le buzz du week-end

March est une bande dessinée, publiée en trois volumes, dont l’auteur est John Lewis, figure historique du Mouvement des Droits Civiques et du Congrès américain depuis 30 ans.
Vendredi 13 janvier, John Lewis s’en est pris à Donald Trump en annonçant sa décision de ne pas vouloir assister à son discours d’investiture le 20 janvier prochain. Le compagnon de lutte de Martin Luther King a déclaré sur la chaîne NBC, ne pas considérer Donald Trump comme un président légitime. Il l’accuse notamment de complicité avec les Russes, dans la chute de la popularité d’Hillary Clinton, ex-candidate démocrate.
La réponse du président-élu ne s’est pas faite attendre et, comme d’habitude, c’est sur Twitter, que Donald Trump a aiguisé sa plume, samedi 14 janvier :

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 14 janvier 2017

 

Traduction : « Le parlementaire John Lewis ferait mieux de passer du temps à s’occuper d’aider sa circonscription, qui est dans un état déplorable et qui se désintègre (sans parler de la criminalité qui la gangrène) plutôt que de se plaindre à mauvais escient des résultats de l’élection. Paroles, paroles, paroles – pas d’action ni de résultats. Regrettable!  »
(source : http://information.tv5monde.com/en-continu/donald-trump-s-en-prend-une-icone-des-droits-civiques-148881)

Tollé immédiat sur les réseaux sociaux : les soutiens à John Lewis arrivent par milliers. Non seulement la réaction de Donald Trump, est puérile et indigne d’un président des Etats-Unis, mais surtout John Lewis, 76 ans est une personnalité inattaquable au vu de son parcours politique et personnel.

Les détracteurs de Donald Trump et les curieux ont alors commandé les oeuvres de John Lewis en masse et c’est ainsi que de façon totalement inattendue, le roman graphique March s’est retrouvé en tête des ventes sur Amazon. Dimanche matin, le livre était même indisponible sur le site internet. L’auto-biographie de l’élu démocrate est également dans le Top TEN des ventes du week-end !

Qui est John Lewis ?

Rep. John Lewis (D-GA) - January 11, 2017 , Capitol Hill in Washington, DC. / AFP PHOTO / Tasos Katopodis

Rep. John Lewis (D-GA) – January 11, 2017 , Capitol Hill in Washington, DC.
/ AFP PHOTO / Tasos Katopodis

 

John Lewis est né le 21 février 1940 à Troy en Alabama aux Etats-Unis. Il est souvent qualifié d’ « homme le plus courageux que le Mouvement des Droits Civiques ait produit »¹. Elève dans des écoles ségrégationnistes du Sud des Etats-Unis, il se sent, tout petit déjà, inspiré par les discours du Révérend Martin Luther King, qu’il écoute alors à la radio. Après le lycée, il étudie à l’Université de Fisk à Nashville, Tennessee, et c’est à ce moment là qu’il s’engage dans le Mouvement du Professeur King. Il organise alors des manifestations, et se fait arrêter plusieurs fois lorsqu’il participe aux sit-ins et à l’appropriation des bus (Freedom Rides), dans lesquels certaines places sont encore réservées aux Blancs.
En 1963, il devient président du SNCC (Student Nonviolent Coordinating Committee) : le Comité de Coordination Non-Violent des Etudiants. Il fait alors partie des 6 leaders (Big Six) du Mouvement pour les droits civiques.
A seulement 23 ans, il participe et aide à l’organisation de la Marche historique sur Washington : entre 200.000 et 300.000 personnes défilent dans le centre de la capitale américaine accompagnées de militants pour les droits civiques tels que Bob Dylan, Joan Bez, ou Joséphine Baker. C’est lors de cette marche que Martin Luther King prononça son célèbre discours « I Have A Dream » devant le Lincoln Memorial.

Marche sur Washington - 28 Août 1963

Marche sur Washington – 28 Août 1963

 

La marche déboucha d’ailleurs sur les votes des  Civil Rights Act de 1964 et Voting Rights Act de 1965.
John Lewis est aujourd’hui, le seul survivant du groupe de militants ayant pris la parole ce jour-là.
Le 17 mars 1965, il organise au nom du droit de vote des Noirs,  la manifestation sanglante de Selma, dans l’Alabama, jour tristement connu sous le nom de « Bloody Sunday » : 600 militants marchèrent en silence jusqu’à l’ Edmund Pettus Bridge et furent alors rejoints par les policiers de l’Etat de l’Alabama qui tentèrent de les disperser avec violence. Armés de matraques et de gaz, ils n’hésitent pas à frapper les militants. John Lewis se fait lui-même ouvrir le crâne et c’est ensanglanté qu’il apparaît à la télévision, appelant le président Johnson à intervenir.
Il quitte le SNCC en 1966, mais reste un grand supporter du Mouvement pour les droits civiques et entame alors une carrière  plus politique.

Après avoir occupé plusieurs postes différents, il est élu au Congrès en 1986 en tant que représentant démocrate du 5ème district de Georgie.

En 1998, il publie son auto-biographie : Walking with the Wind: A Memoir of the Movement, chez Simon & Schuster, co-écrit avec Michael D’Orso. L’ouvrage a remporté le Robert F. Kennedy Book Award et est apparu sur plusieurs listes prestigieuses de livres indispensables.

 


March, son roman graphique publié sous la forme d’une trilogie

March, book One - John Lewis, Andrew Aydin, Nate Powell

March, book One – John Lewis, Andrew Aydin, Nate Powell

March est une trilogie en noir et blanc, relatant la marche historique sur Washington, et ses suites, du point de vue de John Lewis, l’un de ses organisateurs. L’élu démocrate a toujours raconté avoir découvert l’histoire du Mouvements des Droits Civiques grâce à une bande dessinée : Martin Luther King and the Montgomery Story par James Lawson. Après avoir entendu cette histoire, son collaborateur Andrew Aydin, lui-même grand admirateur de « comic books », suggère à John Lewis de rédiger à son tour, un roman graphique qui parlerait de ses années de lutte aux côtés de Martin Luther King, afin d’informer les nouvelles jeunes générations.

Le démocrate accepte de publier une bande dessinée, à condition qu’Andrew Aydin l’aide dans son entreprise. En août 2013, le premier volume intitulé « March, Book One » est publié. Suivront les deux autres volumes en 2014, et 2016.

Les trois volumes ont été multi-récompensés, le dernier en date a même reçu le National Book Award de la littérature jeunesse en novembre dernier.

Ce sont donc ces trois volumes réunis en un seul ouvrage par la maison Top Shelf Productions qui ont été prisés par les internautes ce week-end !

Donald Trump n’aura pas réussi à détruire l’image de John Lewis, il a plutôt stimulé le Mouvement pour les Droits Civiques en propulsant March en tête des ventes.

John Lewis avec ses co-auteurs Andrew Aydin et Nate Powell à Washington. (Top Shelf Comics/Top Shelf Comics)

John Lewis avec ses co-auteurs Andrew Aydin et Nate Powell à Washington. (Top Shelf Comics/Top Shelf Comics)

 

Qui aurait cru que Donald Trump aurait pu faire vendre un roman graphique sur la lutte contre la ségrégation? Décidément, nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec le président-élu…

 

¹https://johnlewis.house.gov/john-lewis/biography

image sources

  • JohnLewis_AndrewAydin_NatePowell: https://img.washingtonpost.com/rf/image_1484w/2010-2019/WashingtonPost/2013/08/09/Style/Images/John_Lewis,_N_Powell,_A_Aydin_in_Washington.jpg?uuid=NVD6WgEDEeOaPpFt6AX2XQ
Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply