Fiona McFarlane remporte l'IDTP 2017 | Eponine & Azelma

Fiona McFarlane, gagnante de l' IDTP 2017
Prix

Fiona McFarlane remporte l’International Dylan Thomas Prize 2017

Le recueil de nouvelles The High Places par Fiona McFarlane a donc remporté le prestigieux International Dylan Thomas Prize, qui récompense de jeunes auteurs.

Je vous avais parlé de la shortlist il y a quelques semaines et le gagnant a été annoncé le 10 mai dernier au Pays de Galles, à la Swansea University, partenaire de la remise du prix.

International Dylan Thomas Prize 2017 – Shortlist

 

 

Qui est Fiona McFarlane ?

Elle est australienne , âgée de 39 ans (âge limite pour participer au concours), et possède déjà plusieurs récompenses puisque son premier roman The Night Guest (VF: « L’invité Du Soir », traduit par  Carine Chichereau, éd. L’Olivier) avait été saluée par la critique. Il a reçu le  Voss Literary Prize et le Barbara Jefferis Award en 2014.

Elle a l’habitude de publier ses nouvelles dans des revues telles que The New Yorker, Zoetrope: All-Story, The Missouri Review. 

Elle est souvent comparée à Flannery O’Connor, ou Patricia Highsmith. Fan depuis l’enfance du poète Dylan Thomas, inspirateur du prix, elle doit être d’autant plus flattée de cette récompense.

Fiona McFarlane a étudié notamment à Cambridge et à l’Université du Texas à Austin aux Etats-Unis, et vit actuellement dans sa ville d’origine : Sydney en Australie. Elle est donc une lauréate qui illustre parfaitement le caractère international de ce prix qui récompense un jeune auteur anglophone, par une bourse de 30.000 £.

Pour l’anecdote, Fiona McFarlane est la seconde australienne à avoir remporté le Dylan Thomas Prize : en 2008, son ami l’écrivain Nam Le avait été choisi par le jury pour un recueil de nouvelles.

 

The High Places

The High Places – Fiona McFarlane

Ce livre est une collection de 13 nouvelles. Il a été publié par les éditions Farrar, Straus, Giroux aux Etats-Unis et les éditions Sceptre au Royaume-Uni.

Ces histoires nous transportent aux quatre coins du monde, en explorant les frontières de l’émotionnel chez des personnages hauts en couleur. Dans “Good News for Modern Man”, on part à la découverte d’un scientifique qui vit sur une petite île avec pour seule compagnie le fantôme de Charles Darwin ; dans la nouvelle qui donne son titre au recueil, un fermier australien essaye de combattre la sécheresse en utilisant des méthodes tirées de l’Ancien Testament.
Fiona McFarlane parvient à disséquer les sentiments humains avec brio et a été saluée par les juges pour ses histoires « étourdissantes » et « inoubliables ».
Ils ont parlé d’une oeuvre « mature » qui met en valeur « des personnages et des lieux uniques ».
Cette récompense est donc une très bonne nouvelle pour Fiona McFarlane qui vit uniquement de sa plume et travaille actuellement sur un second roman.
Happy reading 😉 !

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply