Alice au Pays des Merveilles | Eponine & Azelma

News

Alice au Pays des Merveilles : la collection d’un bibliophile mise en vente à Londres

Décidément le 150ème anniversaire de la publication de Alice’s Adventures in Wonderland, par Lewis Carroll, n’en finit plus d’être célébré ! Et c’est tant mieux car ces hommages permettent de faire de très belles découvertes.

Comme par exemple ces livres exposés à Londres chez Peter Harrington Books, enseigne spécialisée dans les livres rares. Cette exposition intitulée « The works of Lewis Caroll from the library of an English bibliophile » compte 69 ouvrages, tous proposés à la vente et visibles sur place à la librairie (Peter Harrington Books 43 Dover Street, London, W1S 4FF) jusqu’au 6 mai prochain.
Vous pouvez d’ailleurs consulter le catalogue ici : http://www.peterharrington.co.uk/rare-books/lewis-carroll-catalogue-119/

Les livres proviennent en fait de la collection d’un amoureux d’Alice au Pays des Merveilles et de Carroll, un anglais âgé de 80 ans  qui a resté souhaité anonyme. Après avoir écumé les librairies et les ventes aux enchères pendant plus de 40 ans à la recherche de la perle rare, il a décidé aujourd’hui de se séparer de toutes ses trouvailles.

Chez Peter Harrington, forcément on saute de joie : les livres relatifs à Alice au Pays des Merveilles se font de plus en plus rares et surtout les premières éditions. Il faut rappeler que c’est à la base un livre pour enfants, les premiers exemplaires sont donc passés de petites mains en petites mains, de générations en générations, et ceux qui ont survécu à l’usure du temps sont souvent dans un état très approximatif.

Grâce à l’anniversaire de la publication des livres, « Alice » est revenue à la mode et les libraires sont dépassés par les demandes d’exemplaires rares et signés.

Que peut-on découvrir dans cette collection ? 

On trouve plusieurs exemplaires de livres écrits par Lewis Caroll, qui ne sont pas forcément tous liés à Alice au Pays des Merveilles, mais évidemment les plus côtés sont ceux qui concernent la petite fille espiègle.

Parmi les ouvrages proposés on trouve une 1ère édition d’ Alice’s Adventures In Wonderland, parue en 1866, qui vaut 57.500£ (73.400 euros). C’est en fait la première édition « officielle » si l’on peut dire : 2.000 copies du livre avaient été commandées et publiées en juin 1865, mais elles avaient été aussitôt retirées de la vente un mois plus tard, car l’illustrateur John Tinniel était mécontent du résultat. Le livres sont donc ressortis en 1866 ; ce sont les tirages d’où cette édition très chère est issue.

Alice’s Adventures in Wonderland - Lewis Caroll (1866 éd MacMillan) Illustrated by John Tenniel

Alice’s Adventures in Wonderland – Lewis Caroll (1866 éd MacMillan)
Illustrated by John Tenniel

Les fameuses copies de 1865 retirées de la vente valent aujourd’hui plus d’ 1.000.000 £ (1.275.000 euros) ! Il n’en reste que 23 dans le monde…

La pièce phare de la collection est une 6ème édition de l’oeuvre phare de Caroll, datant de 1877, dédicacée à Rhoda Liddell, petite soeur d’Alice Liddell, la fameuse petite fille qui inspira les aventures d’Alice à Lewis Caroll. Elle est proposée au pris de 42.500£ (54.220 euros). Lewis Carroll était un proche de la famille Liddell et selon la légende, il était tombée amoureux de la petite Alice, au point de lui consacrer son chef d’oeuvre. Lewis Carroll dut ensuite s’éloigner de la famille Liddell après avoir demandé la petite Alice en mariage alors qu’elle était à peine âgée de douze ans. Bien sûr cette relation fait jaser aujourd’hui, et c’est peut-être ce qui épaissit un peu plus l’aura de ce livre déjà bien mystérieux !

6ème édition d'Alice au Pays des Merveilles, 1877 - Dédicace à Rhoda Liddelll

Edition de 1877 d’Alice au Pays des Merveilles dédicacée à Rhoda Liddell CREDIT: DAVID ROSE/ PETER HARRINGTON BOOKS

 

On trouve également dans cette exposition, beaucoup d’oeuvres moins connues, mais dédicacées de la main de Carroll, là encore souvent à des amis qu’il a connus lorsqu’ils étaient enfants…

Peut-être Lewis Carroll souffrait-il du syndrome de « Peter Pan », avant même que le conte ne soit sorti :p. En tout cas, les nombreuses dédicaces nous en disent beaucoup sur ses amitiés et sa relation privilégiée avec les enfants et les jeunes lecteurs.

Plus que la valeur de ces ouvrages c’est évidemment le succès d’Alice au Pays des Merveilles qui fascine aujourd’hui 150 ans après sa publication : Adam Douglas qui travaille chez Peter Harrington le décrit comme le premier ouvrage moderne pour enfants. Selon lui¹ les contes et les histoires qu’on racontait aux touts-petits avant « Alice » étaient soit trop moralisateurs, soit effrayants à souhaits ! Avec « Alice » et tous ses personnages les petits ont découvert un monde imaginaire, inventif et joyeux.

Heureusement que la légende se poursuit aujourd’hui pour que les adultes aient également une excuse pour le lire…

Sources :

– http://www.telegraph.co.uk/books/alice-in-wonderland/curiouser-and-curiouser-rare-lewis-carroll-collection-goes-on-sa/
– http://www.townandcountrymag.co.uk/site/the-works-of-lewis-carroll-at-peter-harrington
– http://www.peterharrington.co.uk/rare-books/lewis-carroll-catalogue-119/

 

¹http://www.telegraph.co.uk/books/alice-in-wonderland/curiouser-and-curiouser-rare-lewis-carroll-collection-goes-on-sa/

image sources

  • AliceInWonderland_StPères: Olivia
Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply